Le vide-pensées


Photo Green Chameleon


Je partage avec vous une version de cette lettre en vidéo en bas de page !

Quand vous rentrez chez vous, aimez-vous vous débarrasser de vos clés / manteau / sac / chaussures, soit en les déposant "à leur place" (vide poches, porte-manteau, commode, placard) soit en les laissant juste tomber au hasard ?  Avez-vous remarqué combien cela signale à votre corps et à votre esprit "ça y est, tu es à la maison, en sécurité, tu peux te détendre, souffler, respirer plus amplement" ? Avez-vous déjà fait l'expérience de la douche ou du bain bien chaud·e qui vous débarrasse de tensions du corps et entraîne certains soucis loin de vous avec l'eau qui s'échappe par la bonde ? Ça vous est déjà arrivé de vous sentir comme allégé·e après après avoir déposé "chez" un ami, une parente, des pensées et émotions qui vous "travaillaient", vous pesaient ? (Ça marche aussi avec déposé ses enfants chez la nounou, par exemple ;-) ) Je vous propose aujourd'hui de vous apporter à vous-même une même libération, un même allègement, un même apaisement, en mettant en place intentionnellement un vide-pensées. Ce vide-pensées a pour but de vous débarrasser de vos pensées du moment pour être au mieux disponible à l'instant présent, à vous-même, aux autres. L'idée est de vider votre esprit de tout ce qui retient son attention. Dans un second temps, si vous en avez envie, vous pourrez examiner les pensées qui ont été ainsi évacuées. Vous pourrez en apprécier l'utilité pour vous, identifier des schémas récurrents, envisager des pensées alternatives. Mais pour l'heure, sans rien faire d'autre que vous libérer l'esprit, sans rien chercher à réussir, obtenir, analyser, comprendre, je vous invite à vider votre tête chaque jour, le matin et/ou le soir ou quand vous voulez. Je prends une feuille, n'importe laquelle, peu importe. Je saisis un stylo ou un crayon, n'importe lequel, peu importe.* Je ne cherche pas à faire "comme il faut", "agréablement", "joliment" car tout cela a tendance à freiner mon processus de vide-pensées, à arrêter mon attention sur le comment je fais, au lieu d'entièrement me consacrer à le faire. Et j'écris, sans lever la mine si ça va à toute allure, tant pis pour les fautes, les boucles, le caractère illisible, les larmes qui tombent avec, la colère qui sourd en même temps, l'amour qui m'emplit et me donne envie de chanter. J'écris, j'écris, j'écris. Dehors le drame qui se joue dans mon cerveau. Salut les pensées récurrentes qui prennent tellement de place mais dont je ne sais pas quoi faire. Oh tiens bonjour idée ! Je n'avais aucune idée que je t'avais en moi ! Et m..., j'y pense encore. Ah ça alors, comme cette pensée me fait du bien fou! Surtout ne censurez rien : laissez tout sortir. Le bon, le beau, le laid, le honteux, l'immonde, le superbe. Oui si on pense à 1000 à l'heure, cela se bouscule et on écrit très mal, très vite, c'est moche et ça semble dénué de sens. On s'en fiche totalement. L'idée n'est pas d'écrire son journal, n'est pas de pouvoir se relire. Il n'y a pas de façon correcte de faire et d'autres qui seraient mauvaises. Juste VOTRE façon de libérer votre tête de tout ce qui s'y trame nuit et jour pour faire de la place pour autre chose. De la place pour y déployer votre créativité. Pour d'autres pensées, qui pourraient être germes d'une autre façon de vous vivre. Pour ouvrir en vous un superbe espace de curiosité. Oh quel délice tout cet espace vide, tout neuf, près à accueillir la journée, le moment, moi-même, l'autre. Une fois ces lignes / pages écrites, je les détruis. Je les déchire et les jette. Je n'ai pas envie qu'elles soient lues par d'autres que moi-même et je n'ai pas envie de garder ces pensées pour plus tard. Avec tout l'espace mental que j'ai libéré, j'ai envie d'être la plus présente possible au nouveau de la journée ou de la nuit qui s'annonce. Je ne l'ai jamais regretté, bien au contraire. Pour aller plus loin

  • Le livre de Julia Cameron Libérez votre créativité, recommandé lors de ma formation par l'IIN, au cours de laquelle Julia Cameron intervient, m'a permis de découvrir son rituel des 3 pages du matin (morning pages), et bien plus encore.

  • Je suis preneuse de vos habitudes pour vous alléger des pensées qui vous pèsent / obnubilent / ne jouent pas en votre faveur. N'hésitez pas à les partager en retour, merci!

Pour écouter cette lettre, cliquez sur l'image ci-dessous. Je vous la lis sans fard, telle que je suis. Merci à ma fille Héloïse pour la mise en forme et la musique ♥♥ (Transition de Terje Rypdal) ♥♥


_____________________________________

Je fais actuellement le choix de poursuivre mes Lettres pour Etre Soi hebdomadaires ainsi que mon activité d'accompagnement personnalisé pour vous aider à rester connecté·e·s à votre source intérieure de calme, d'auto-régulation, et vous aider à atténuer votre anxiété.


Je suis à votre disposition pour vous aider à devenir ou rester connecté·e, identifier ce qui se passe dans vos pensées et qui détermine tant de vos émotions et de vos actions.


Prenez bon soin de vous, quelles que soient les formes que cela revêt pour vous, A très vite.  Florence