Le secret du bonheur n'existe pas


Plus j'avance sur mon propre chemin, plus je dois me rendre à l'évidence : il n'y a pas de secret qui une fois découvert nous permettrait de ne ressentir que des émotions agréables, "positives", une bonne fois pour toutes.

Aucune école, aucune thérapie, aucun sage ne nous permettra d'accéder à un état de sérénité permanente.

Aucun outil, aucune formule, aucune pratique ne nous y mènera -sauf peut-être à nous couper totalement du monde et vivre en ermite ? Je n'en suis même pas sûre.

Et c'est une chance.

Pas une chance évidente à percevoir, j'ai en moi encore beaucoup de résistances à le voir ainsi !

Les émotions "positives" ET les émotions "négatives" font partie intégrante, non négociable, de notre expérience humaine.

50 % des unes, 50 % des autres, si on veut schématiser. {La proportion n'a en tant que telle aucune importance, retenez 75/25 ou 20/80 ou tout ce que vous voulez. Ce qui importe est d'intégrer que chacune des deux catégories d'émotions restera dans votre expérience de vie, quoi que vous fassiez.}

Notre expérience humaine est en vérité d'autant plus riche que la palette de nos émotions est large et contrastée.

50/50.

D'ailleurs, si c'était possible, aimeriez-vous vraiment vivre une vie sans aucun ressenti "négatif" ?

N'avez-vous pas envie de ressentir de la colère, de la peur, du courage, de la rage, du désespoir, de l'indignation, si vous êtes témoin d'une violence faite à un enfant, par exemple ?

Peut-être aussi que si nous n'avions pas l'aptitude de ressentir de la peine avec intensité, nous ne pourrions pas non plus ressentir de la joie avec éblouissement... 

Le "hic" est plutôt que la plupart d'entre nous n'a aucune idée de ce que sont les émotions, et que nous sommes élevés dans une culture qui valorise certaines émotions et en ridiculisent d'autres.

Il nous faut apprendre qu'aucune émotion n'est dangereuse par elle-même, et que toutes méritent le respect et l'accueil car elles ont une excellente raison de se manifester en nous.

Les émotions sont une forme de manifestation de nos pensées, de notre intuition, de toutes les sortes d'informations plus ou moins subtiles, que nous percevons et/ou qui nous traversent.

Ce sont des vibrations qui expriment, matérialisent, ce qui se passe en et autour de nous sur un plan subtil.

Nous pouvons ressentir ces vibrations dans notre corps physique.

Parce que personne ne nous l'a jamais enseigné, il est rare que nous envisagions nos émotions comme n'étant que des vibrations qui parcourent notre corps, qui s'en viennent et s'en vont.

Nous leur attachons le pouvoir de nous faire nous sentir extrêmement mal ou délicieusement bien, de nous maintenir en vie ou de nous plonger dans le désespoir.

Nous pensons majoritairement que ce sont nos émotions qui nous pilotent.

Nous avons également tendance à tenir pour certain que ce sont les autres qui sont responsables de nos émotions.

Nous n'avons pas conscience que nous sommes toujours les seul·e·s responsables de la gestion de nos émotions.

En conséquence, nous avons pris le pli de nier bon nombre de nos émotions, ou d'y résister, ou encore de réagir dès qu'elles se manifestent, dans l'espoir de les tenir à distance ou de les contrôler.

C'est dommage car chacune de ces émotions est une messagère qui a une raison d'être.

Qu'elle soit "positive" ou "négative".

50/50, c'est un bon équilibre au fond !

C'est vous qui être maître·sse de vos émotions.

Elles enrichissent notre vie et ouvrent nos consciences.

Accueillir pleinement ses émotions, toutes ses émotions, et prendre pleinement acte du fait qu'elles nous habitent et que c'est nous qui les pilotons et non l'inverse, est une étape clé pour se sentir soi, à sa place, unifié·e.

Ce qui est tout à fait autre chose qu'"heureux" : c'est infiniment mieux


N.B. : Les émotions diffèrent des sensations.

Les sensations sont liées aux 5 sens communément reconnus aux humains (ouïe, toucher, vue, odorat et goût) ainsi qu'à toutes les manifestations physiologiques de notre corps physique. Elles sont vécues directement par le corps physique. Ainsi, est une sensation la brûlure ressentie si je touche un plat brûlant sans protection, le piquant si je croque un piment, ou encore la faim si je n'ai pas assez mangé. Des émotions peuvent être associées aux sensations (ex : avoir faim -sensation- peut me faire ressentir de la peur-émotion), mais elles ne sont pas de même nature.

*********

Je reste à votre disposition si vous avez envie de me contacter, n'hésitez pas, soi pour me poser une question précise, soit pour bénéficier de la session découverte de 45 minutes que je mets à votre disposition. 

Je serais ravie de vous accompagner à la découverte de toute la palette de vos émotions.

Je vous souhaite une belle semaine, cœur et conscience ouverts,

Je vous embrasse

Florence