Le courage

Lettre pour Etre Soi n° 46 - 26 février 2020


J'aime beaucoup m'offrir à moi-même matière à réfléchir.


Je trouve que cela m'ouvre l'esprit autant que le cœur.


Une des sources que j'apprécie beaucoup est un vieux jeu de tarot zen d'Osho Rajneesh, dont je vous ai déjà parlé.


Récemment, j'y ai puisé la lame VIII Le Courage.


Une lame particulièrement bienvenue en ce moment, alors que je suis en reconversion professionnelle et mutation interne. Je me sens souvent déstabilisée et anxieuse. De quoi demain sera-t-il fait ? Ne suis-je pas irresponsable de quitter un emploi stable, un revenu régulier, un domaine connu pour l'inconnu ? Et si j'échouais misérablement ?


Je ne crois pas être irresponsable de faire le choix de quitter une vie professionnelle qui ne me plaît plus pour me déployer là où je sais que je suis et serai utile et là où tant de joie et de passion m'animent.


Mais il me faut du courage.


Je sais que pour vous aussi il faut du courage en ce moment.


Il en faut pour oser être pleinement soi.


Alors je partage avec vous ce que le livret indique sous la lame Le courage :


"Cette lame montre une petite fleur des champs qui a surmonté l'obstacle des pierres pour émerger à la lumière du jour. Nimbée d'une brillante aura dorée, elle exhibe la majesté de son petit être. Sans honte, elle se montre l'égale du soleil le plus éclatant.


Quand nous sommes confrontés à une situation très difficile, nous avons le choix : soit nous laisser aller au ressentiment et chercher un bouc émissaire en quelqu'un ou quelque chose d'extérieur, soit relever le défi et grandir intérieurement. La fleur nous montre la voie. Son goût de vivre la conduit hors de l'obscurité vers la lumière. Il ne sert à rien de lutter contre les difficultés de la vie, d'essayer d'y échapper ou de les nier. Elles sont là et si la graine doit devenir fleur, il faut traverser les épreuves. Ayez le courage de grandir et de devenir la fleur que vous êtes destiné à être.


La graine ne peut pas savoir ce qui va arriver, elle n'a jamais connu de fleur. Elle ne peut même pas croire qu'elle a le pouvoir de fleurir. La route est longue et il est bien entendu plus rassurant de ne pas entreprendre le voyage. Sur un chemin inconnu, rien n'est sûr. Rien n'est garanti, les dangers sont innombrables, de même que les embûches. Cachée dans sa gangue, la graine est à l'abri. Pourtant, elle s'efforce de sortir. Elle renonce à sa cuirasse protectrice et se met en mouvement. L'épreuve commence d'emblée : il faut percer la terre, contourner les rocs... Or, de résistante qu'elle était sous forme de graine, la pousse est désormais fragile et exposée à mille dangers.


Rien ne menaçait la graine, elle pouvait survivre en sommeillant pendant des siècles. Pour la pousse, par contre, chaque instant peut être fatal. Pourtant, elle se développe et tend vers l'inconnu, vers le soleil source de lumière, sans savoir ni où ni comment elle le trouvera.


La croix à porter est lourde, mais la graine est possédée par un rêve et elle avance.


Il en va de même pour l'être humain. Le voyage est pénible. Il faudra beaucoup de courage pour l'accomplir."


J'ai beaucoup de courage en moi. Je suis sûre que vous aussi.


Je vous souhaite une très belle semaine