Désencombrer

Mis à jour : avr. 11

Lettre pour Etre soi n° 31 - 11 sept. 2019



Je n'aime pas plus que cela ranger et faire le ménage, mais j'adore organiser, trier et plus encore éliminer et jeter !


Si je peux je mets de la musique et, seule, j'attaque : j'ouvre les tiroirs, je trie et j'élimine.


Je fais de même avec les piles de documents sur mon bureau, je déchire, je jette, ou je perfore, je range dans des classeurs colorés, avec des titres et des intercalaires. 


Idem pour tout placard contenant mes affaires, pour les dessus des meubles, les tiroirs de la cuisine, les placards d'aliments secs, le frigo, dont je nettoie les étages en même temps.


Je le fais aussi pour mon ordinateur : je trie mes documents et photos et n'hésite pas à en mettre à la corbeille des dizaines, je trie mes mails en supprimant généreusement ce qui n'a plus lieu d'être.


Je supprime aussi des contacts que je n'ai plus envie d'avoir dans mon téléphone, les conversations que j'ai eues en messages privés sur Instagram ou par mail et dont je n'ai pas envie ou besoin de garder mémoire.


J'aime être seule pour le faire. Je suis mon rythme, je passe le temps que je veux sur tel document, telles photos, tels souvenirs.


Je pleure si je veux, je déchire si je veux, je conserve précieusement dans un de mes carnets personnels si le cœur m'en dit.


Je n'ai rien à partager avec personne de ce ménage intime et libérateur d'espace intérieur qui n'appartient qu'à moi.


Au fur et à mesure, je sens comme si mon espace mental redevenait organisé, propre et ample. Je me sens joyeuse et calme.


En désencombrant matériellement mon espace de vie, je me désencombre mentalement, intérieurement.


Cela me permet de mieux me focaliser, ensuite, sur mes responsabilités du moment et sur ceux et ce qui comptent le plus pour moi, que ce soient des personnes, des tâches, des biens.


Cela me permet de faire le choix conscient de garder telle chose ou même telle personne dans ma vie ou bien au contraire de tourner des pages de vie devenues poids.


C'est utile pour recharger mes batteries émotionnelles comme intellectuelles.


Ce qui ne m'encombre plus ne me distrait plus.


Je ralentis le rythme le temps de ce désencombrement intime.


Je reprends les rênes de ma vie.


C'est moi qui décide (ce) qui occupe mon énergie !


J'adore !


Pour aller plus loin

Vous avez envie de désencombrer votre vie vous aussi ?

J

Je vous propose 4 astuces :


  1. Pour vous libérer de liens d'attachement qui ne vous servent plus : la technique des bonshommes allumettes de Jacques Martel est puissante (merci à mon cher époux de me l'avoir enseignée !). Cela n'abîme en rien l'amour que l'on peut porter à ceux -y compris à soi-même- avec qui on peut faire l'exercice : amour et attachement sont deux choses si différentes !

  2. Décidez de déposer tous les papiers qui entrent dans votre espace en un lieu unique -qui peut être symbolisé par une boîte- de votre maison et/ou votre bureau. Courriers, documents imprimés, reçus bancaires, modes d'emploi ? Zou, à l'endroit désigné, sans autre forme de procès -à moins que vous ne les traitiez dans la foulée. De la sorte, vous saurez toujours où se trouvent les papiers qui entrent dans votre espace, vous saurez où les chercher au lieu de retourner toute la maison/le bureau. Et vous aurez tout sous la main en un seul lieu le jour où vous aurez envie et l'énergie de trier et organiser cette pile qui menace de s'effondrer !

  3. Changez de perspective : si rien que penser "organisation", "tri", "jeter", "se séparer de", vous donne la chair de poule ou la boule au ventre, pensez plutôt "j'augmente mon espace", "je me recentre sur mes essentiels", "je fais de la place pour de nouveaux projets", "je privilégie dans ma maison ce qui me fait plaisir/dans mon bureau ce qui me permet d'aller au rythme qui me convient le mieux".

  4. Invitez votre patron·ne, votre belle-mère, un·e ami·e avec un jeune enfant qui va toucher à tout ou proposez de garder quelques jours le jeune chiot de votre sœur qui mange tout ce qu'il trouve à hauteur de museau. Bref, invitez quelqu'un qui va vous faire vous sentir obligé·e de ranger tout ce qui traîne et de faire le ménage ! C'est très efficace !

Pas encore inscrit·e pour recevoir les prochaines lettres ? Abonnez-vous vite !